• Site owner

Deux suggestions pour trouver un vol vers la Chine

Pourquoi il est presque impossible de trouver un vol pour la Chine ?

Dans le cadre de sa stratégie zéro Covid, la Chine applique deux punitions aux compagnies aériennes.

  • Limitation à 40% du taux de remplissage des avions.

  • Suppression des vols pour deux ou quatre semaines suivant le nombre de passagers détectés positifs au Covid.

Ces restrictions sont appliquées à toutes les compagnies aériennes, chinoises ou non, et à partir de tous les pays du monde.


En conséquence, les vols sont rares. Le trafic aérien entrant en Chine est tombé à 2% du niveau avant pandémie, soit 300 vols par semaines. Pour la France, et lorsqu'il n'y a aucune suppression de vols (ce qui n'est pas possible), le nombre de vols est de 6 par semaines contre plus d'une centaine auparavant.


A quand la levée de ces mesures ?

Personne ne le sait, même pas les autorités chinoises. En mars 2022 elles ont annoncé que ces restrictions ne seront pas levées avant 2025.


Certains pensent que ces mesures pourraient s'assouplir après le 20ème congrès du PCC qui se tiendra au mois d'octobre prochain. La raison est que des voix en Chine s'élèvent très timidement contre cette politique zéro Covid qui a pour effets de ralentir un peu l'économie et d'accroître le chômage des jeunes.


Pour ma part je pense le contraire pour deux raisons, politique et économique :

  • Xi Jing Ping a fait en sorte qu'il soit réélu et sortira de ce congés d'octobre encore plus fort. Ainsi, il ne changera pas de stratégie car il risquerait de se montrer faible et de perdre la face devant le reste du monde. Ceci est impossible en cette période de tensions.

  • Certes l'économie ralenti un peu mais les devises étrangères affluent abondamment grâce aux exportations qui explosent. Elles ont bondi de 13,2% au premier semestre sur un an alors que les importations n'ont progressé que de 4,8%.

Deux suggestions


Depuis la France

Trouver un vol depuis la France est difficile et très cher. Nous sommes le 16 août 2022 et les premiers vols disponibles sont pour le mois de novembre au prix de 8.300 Euros l'aller simple en classe économie. Il faut attendre février 2023 pour obtenir un prix de 6.700 Euros, ce qui reste tout de même onéreux. Et même à ce prix là vous aurez toujours le risque d'annulation avec un délai de quelques mois pour trouver un nouveau vol aux mêmes conditions.


La première suggestion que je peux vous faire est d'adopter la technique des Chinois. Ils achètent 4 ou 5 billets à l'avance, en espérant qu'il y en aura un qui ne sera pas annulé. Cette technique fonctionne bien à condition d'acheter les 4 ou 5 billets pour un même vol et dans un espace de temps d'un mois minimum. Une fois qu'ils ont les pieds dans un avion ils procèdent à l'annulation des billets non utilisés. Moyennant une assurance annulation de quelques Euros, les billets non utilisés sont remboursés en totalité.

A destination de Shanghai, Air France propose 4 vols en novembre. Pour adopter la méthode chinoise il vous faudra avancer la somme de 4 fois 8.348 Euros...


Concernant China Eastern, l'autre compagnie qui propose un vol hebdomadaire vers Shanghai, il n'est pas possible de vous donner des informations fiables. En effet, sur leur site les vols sont indiqués disponibles mais au moment de payer on vous dit qu'il n'y a plus de place disponible. Je l'ai fait x fois, c'est usant ! Un point très positif concernant cette compagnie : en cas d'annulation elle rembourse les billets sous une semaine maximum.


Depuis l'étranger

Ma deuxième suggestion, même si elle n'est pas miraculeuse, a le mérite d'être pratique. Elle consiste à choisir un petit pays avec de nombreux vols. Les autorités chinoises autorisent le transit depuis juillet dernier. Cette solution ne réduit pas le risque des annulations, mais elle permet de se reporter assez facilement sur un autre vol en partance dans la ou les semaine(s) suivante(s). Pas besoin d'attendre 3 mois pour avoir des disponibilités comme depuis la France.


Je prendrais pour exemple Singapour. Il y a 10 vols par semaine pour la Chine contre 6 depuis la France. Les villes desservies sont Canton, Chengdu, Chongqing, Nanjing, Pékin, Shanghai, Tianjin, et Xiamen. Scoot, la filiale low cost de Singapore Airlines, propose des tarifs à 4.200 Euros l'aller simple en éco pour un départ dans 15 jours.


Les procédures anti-Covid avant le départ sont les mêmes qu'en France. Il faut deux tests PCR négatifs. Le premier test doit être effectué 48 heures maximum avant le vol et le deuxième dans les 24 heures qui précèdent le vol et avec un délai de 24 heures minimum après le premier test. Le Consulat de Chine à Singapour est très disponible pour valider vos tests, même durant la nuit.

Si vous venez de France, le surcoût de votre voyage est d'un vol vers Singapour et de deux nuits d'hôtel, le temps de procéder à vos deux tests PCR.

A l'arrivée vous aurez la quarantaine habituelle de 7+3 si vous atterrissez dans la ville où vous résidez, sinon ce sera 10 jours dans un hôtel désigné.


Et Hong Kong ?

Hong Kong semble bien pratique car il y a beaucoup de vols pour cette destination. De plus, à l'arrivée vous n'aurez qu'une quarantaine de 3 jours à l'hôtel suivi de 4 jours d'auto observation où vous voulez, à l'hôtel de votre choix, chez des amis, peu importe. A l'issue de ces 7 jours vous serez libres de partir en Chine continentale.

Sauf que pour le moment il n'y a pas de vol pour la Chine continentale ! J'ai un ami bloqué à Hong Kong depuis deux mois !

La voie terrestre ? Il faut de la chance car les passages en Chine continentale sont limités par tirage au sort. Et en deux mois mon ami n'a toujours pas gagné à cette loterie.


Si vous n'êtes pas satisfaits par ces deux propositions, vous pouvez toujours choisir une solution de portage de vos opérations en Chine.









20 vues0 commentaire